Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 12:26

3_gd.gifCR 1ère course du Trophée lausannois pour l’édition 2012 du 14 janvier 2012

Cross International de Lausanne - 7ème édition, mais 1ère édition de la nouvelle formule.

 

20120114CrossLausanneHoraire 

 

Nouvelle appellation, nouveau parcours, nouvelle distance et départ groupé hommes et femmes.

 

Il y en a des changements pour la première course du Trophée lausannois cette année. 2012 marque également mon retour sur ce cross. En effet suite à une blessure survenu fin 2009, il ne m’étais pas possible de m’aligner sur cette course début 2010, à mon grand regret.

 

plan cross 

Le plan officiel du parcours.

 

Je profite du jeudi midi pour faire une reconnaissance du nouveau tracé. Hormis les quatre troncs en travers du chemin, il n’y aura aucune difficulté. 4 troncs à enjamber 8 fois, cela donne un total de 32 troncs…

 

DSCF6510 

Un départ en ligne.

 

DSCF6512 

Cela se resserre.

 

 DSCF6513

 

DSCF6515  

On est déjà dans la boue.

 

DSCF6516 

On approche du premier virage.

 

DSCF6518 

On traverse un chemin.

 

DSCF6519 

On amorce un grande boucle.

 

DSCF6522 

 

DSCF6525 

 

DSCF6526 

On passe à nouveau le chemin.

 

DSCF6527 

 

DSCF6528 

Encore de la boue.

 

DSCF6529 

 

DSCF6530 

 

DSCF6531 

Pour la troisième fois, nous passons sur le chemin.

 

DSCF6532 

Petite boucle pour revenir…

 

DSCF6533 

Sur le fameux chemin.

 

DSCF6534 

On apperçoit le premier des quatre troncs.

 

DSCF6535 

Il n’est pas bien haut.

 

DSCF6537 

Le terrain est un peu gras en forêt.

 

DSCF6538 

 

DSCF6539 

En point de mirre, le second tronc.

 

DSCF6540 

Celui-là est mal positioner, il est dans le virage et il est haut sur la gauche.

 

DSCF6541 

On traverse cette fois la piste Vita.

 

DSCF6542 

 

DSCF6543 

 

DSCF6544 

On descend à nouveau sur la piste Vita…

 

DSCF6545 

Que nous empruntons sur quelques dizaines de mètres.

 

DSCF6548 

On tourne légèrement à gauche pour passer le troisième tronc.

 

DSCF6549 

Il vaut mieux le passer sur la droite, là où c’est moins haut.

 

DSCF6551 

On longe la route.

 

DSCF6553 

Avant de tourner à droite pour rejoindre…

 

DSCF6554 

La quatrième tronc.

 

DSCF6555 

 

DSCF6556 

A nouveau il est plus bas sur la droite.

 

DSCF6557 

Nous revenons sur l’aire de départ.

 

DSCF6558 

Deuxième passage sur les tapis de protection.

 

DSCF6559 

Dernière ligne droite.

 

DSCF6562 

A droite le second et prochains tours et à gauche le final au huitième tour.

 

DSCF6567 

Virage technique à 360 degrés.

 

DSCF6568 

Méfions-nous des racines à droite, au pied de l’arbre.

 

DSCF6569 

 

DSCF6570 

Il faut relancer maintenant pour les tours suivants.

 

DSCF6571 

On dernier tour, on biffurque sur la gauche pour le sprint final.

 

DSCF6572 

Plus que quelques mètres…

 

DSCF6574 

 

DSCF6575 

On y est presque.

 

DSCF6622 

L’arche de la délivrance.

 

Cela me manquait de ne pas courrir ici, à Vidy. Dès cette année, le Cross de Vidy s’appelera Cross International de Lausanne. Le parcours a aussi radicalement changé. Fini les longs serpentins au fond vers la Venoge. Le parcours est plus court, donc du coup il faut faire plus de tours. Mais je trouve que c’est plus rapide. Il y a de nombreux virages, dont un qui est très à 360 degrés, juste avant de terminer la première boucle. Comme on fait huit tours, nous passerons par cet endroit technique huit fois…

 

 

dossard 

La prise du dossard se fait sans encombre en début d’après-midi. Il n’y pas grand monde pour le moment.

 

DSCF6632 

 

DSCF6633 

 

DSCF6628 

Laurent et son collègue Olivier sont toujours présent pour cette course et s’occuperont une nouvelle fois de chronométrer les courrageux du jour à l’abri de la bise.

 

DSCF6624 

Comme on peut le voir, c’est avec un temps découvert et ensoleillé que nous parcourerons le bord du lac.

 

Je ne suis pas resté inactif pendant ces deux semaines de fêtes. Certes nous nous sommes bien comportés à table, mais sans pour autant exagéré. Les sorties réalisées se sont focalisées sur le long et l’endurance.

 

Je ne suis pas arrivé au sud de Lausanne complètement démuni. Il me manqait de la vitesse pour espérer m’en sortir honorablement. Finalement tout c’est bien passé et suis relativement satisfait de cette première compétition en 2012. Les conditions météos ont bien aidés.

 

Une fois de plus je me suis inscrit à nouveau pour l’édition du Trophée lausannois et ce pour la quatrième année consécutive.

 

Après discussion avec Alain et Michel, je prends la décision de retourner à Tolochenaz pour prendre mes pointes. Il est 14h15 et j’ai encore 75 minutes pour faire le tour. Je pensais que courir avec mes trails suffiraient, mais la crainte des zones boueuses en forêt me firent changer d’avis, et j’ai eu raison. Bien que la majeure partie du tracé était sec, quelques parties en sous-bois échappaient à cette règle. Un bouchon sur l’autoroute m’obliga de passer par la route du lac. Et là, bien évidement, la route était saturée aussi.

 

J’arrive tout de même à 15h00, le temps de me parquer et de faire un échauffement. Je chausse mes pointes 15 minutes avant le départ et me rends, dans un drôle de démarche, dans l’air de départ. Je trouve qu’il ne fait pas trop froid et me dit que cela sera un vrai plaisir de débuter l’année avec ce soleil.

 

Plusieurs points du règlement ont changés pour cette    édition. La plus importante est le fait que dorénavent, chaque concurrent se verra attribuer cinq points supplémentaires à son classement pour chaque course à laquelle il participera. Ceci afin de fidéliser les courreurs. Pour les catégories féminines, ce bonus ne sera que de trois points. Ce n’est pas une question de sexisme, mais plus basé sur une plus faible participation de la gente féminine.

 

Je me rends compte également avec le classement que la catégorie des coureurs nés en 1962 ont rejoints la catégorie des M50. Je vais m’éloigner de plus en plus de la tête du classement, terminé les 12ème place…

 

Je salue en vitesse quelques connaissances et me concentre sur ma course. Il faut reconnaitre que cette ligne de départ et impressionante. Le peloton prend plus de place en largeur qu’en longueur.

 

Le départ est donné à 15h30. Le peloton est bien fourni cette année et pour cause, les catégories femmes et hommes sont groupées pour cette course. Mais il y aura des calculs à faire, les femmes «ne» feront que cinq tours, alors que les hommes huit. Si on se base d’après sa montre il n’est pas difficile de savoir exactement combien de tours on a fait. Mais il est vrai qu’avec la fatigue, l’esprit peut s’embrouiller assez rapidement. Certains coureurs ont fait un, voir deux tours supplémentaires…

 

Je vois presque tous les habitués des courses populaires et je me dis qu’il sera difficile de trouver sa place aujourd’hui. C’es la reprise pour pas mal de monde et je pense que cette édition a du être pénible. Terminé le foie gras, chocolats et autres joyeusetés festives.

 

D’autant plus que le début de course est très rapide. Je vais quand même un peu calmer le jeu et ne pas me cramer dés le premier tour de piste. Il est difficile de trouver un bon rythme sur ce cross (sur le cross en général).

 

Les premiers tours se font sans problème. Cela se complique légèrement lorsque les plus rapides me dépassent et quand je double certains coureurs. Les trajectoires idéales et faciles laissent leur place à des séances d’évitement à presque chaque virage.

 

Je termine au sprint en doublant deux concurrents. Je n’ai jamais été dans le rouge et cela fait bien plaisir. Le but de cette année étant de courir moins vite mais plus longtemps. Il faudra préparer cette saison en vue de divers trails dont j’ai la ferme intention d’y participer. Les courses populaires ne seront pas délaissées pour autant, mais ce ne sera pas ma priorité.

 

Voici les trois trails qui m’intéressent cette année.

 

20 mai 2012 – Trail de la Vallée de Joux (35 kilomètres)

03 juin 2012 – Trail des Paccots (19 kilomètres)

22 septembre 2012 – Grand Trail de Saint-Jacques, France (47 kilomètres)

 

parcours 

Le plan du parcours modifié pour cette nouvelle édition 2012.

 

Les courses au microscope:

 

Chronometre-762130.gif 

Course de 8,00 km (7,32 km)

Temps final officiel: 35:40

Vitesse moyenne de 12,3 km/h

Vitesse maximale: 17,7 km/h

697 calories «grillées»

Allure moyenne: 4,54 m/km

 

La course au microscope:

 

Distance

1 km

2 km

3 km

4 km

5 km

6 km

7 km

7,32 km

Allure

04:45

04:47

04:53

04:53

05:03

05:02

05:00

04:23

Temps

04:45

09:32

14:26

19:19

24:23

29:26

34:26

35:51

 

Classement dans ma catégorie (M50): 33ème sur 55

Classement overall: 120ème sur 173

 

Max

 

24heures-12janvier2012 

24 Heures 12 janvier 2010

 

lematin-13janvier2012 

Le Matin 13 janvier 2012

 

24heures-16janvier2012 

24 Heures 16 janvier 2012

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by RunningMax - dans Courses
commenter cet article

commentaires