Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2013 5 17 /05 /mai /2013 10:14

CR Reconnaissance de la 1ère étape du Tour du Pays de Vaud 2013 à Moudon

 

logo tpv accueil Drapeau 

 

Cette première étape du Tour du Pays de Vaud qui est prévue à la fin de ce mois à Moudon est inédite. Depuis 2012 ce rendez-vous incontournable dans la saison de course à pied est scindé en deux partie. Une série de courses dite "printanières" et une seconde "automnales". Comme son nom l'indique 3 courses seront programmées à cheval entre mai et juin et 6 autres courses entre août et septembre. Le total des compétitions est de 9.

 

TPV-FLYER   

 

 

Voici la liste de ces courses pour cette édition 2013:

 

 

TPV printanier

Départ 19h15

 

Dates

Ville

Distance

29 mai 2013

Moudon

8,500 km

05 juin 2013

Yverdon-les-Bains

9,100 km

12 juin 2013

Yens

9,100 km

 

 

 

TPV Automnal

Départ 19h00

 

14 août 2013

Penthaz

8,530 km

21 août 2013

Mezières

8,400 km

28 août 2013

Chavornay

8,950 km

04 septembre 2013

La Sarraz

8,500 km

11 septembre 2013

Saint-Prex

8,600 km

 

Histoire de Moudon

 

Le bourg de Moudon se loge dans les courbes de la Broye, écoutant la Mérine qui rafraîchit les falaises auxquelles s’agrippe la Ville-Haute.

Ce bourg médiévale se décline dans le passé avec une grande richesse architecturale et historique.

 

Dès l’époque romaine, une agglomération s’est formée au croisement des grands axes européens, au confluent de la Broye et de la Mérine. Au début du Moyen Age, les habitants se réfugient sur la colline protégée par ces deux rivières, fortifiée vers 1130 par le comte de Genève, puis peut-être par les Zaehringen vers 1190.

 

Ce premier bourg est conquis vers 1207 par le comte Thomas de Savoie, tout en restant sous la suzeraineté de l’évêque de Lausanne. Devenu point d’appui de l’expansion savoyarde en Pays de Vaud, il se développe rapidement au cours du XIIIe siècle. Le siège du bailliage de Vaud ayant été établi à Moudon par Pierre II de Savoie vers 1260, la ville devient un centre administratif et judiciaire où se réunissent régulièrement les États de Vaud. Le modèle de ses franchises est repris pour de nombreuses villes vaudoises.

 

En 1536, Moudon passe sous domination bernoise et adopte la Réforme, comme l’ensemble du Pays de Vaud. La ville reste à la tête d’une circonscription plus petite, dont le bailli réside à Lucens. Les deux siècles et demi de paix qui suivent favorisent le renforcement de l’administration communale et le développement de la bourgeoisie. A la Révolution, Moudon devient chef-lieu de district et s’adapte aux nouvelles conditions du trafic, toujours plus rapide : création de la ligne ferroviaire de la Broye en 1876, de la ligne de tram, puis de bus du Jorat en 1902 et de la route de Berne en 1964. Particulièrement riche en patrimoine bâti, l’ensemble de la ville porte encore la marque de ces évènements historiques. La rue du Château actuelle, dans sa partie supérieure, correspond au noyau primitif ; avec ses maisons à arcades et la grande tour subsistant de la forteresse seigneuriale, elle montre plusieurs points communs avec Berne et Fribourg. Première extension au sud, la rue du Bourg occupe la crête d’un long éperon rocheux. Sa physionomie encore typiquement médiévale avec ses hautes façades arrière prolongeant les falaises de molasse, a valu à la Ville-Haute de Moudon d’être classée site d’intérêt national.

 

La Ville-Basse s’est formée durant les premières décennies du règne de la maison de Savoie, autour de deux importants hôpitaux de voyageurs (Saint-Jean de Jérusalem et Saint-Bernard) de part et d’autre du pont Saint-Eloi ; elle est fortifiée vers 1280 au moment où l’on construit l’église Saint-Etienne, la plus importante église gothique du canton après la cathédrale de Lausanne. Elle comprend encore de nombreux édifices civils majeurs, du XVIIe au milieu du XIXe siècle.

 

Place au sport maintenant…

 

Nous sommes aux abords de la Broye qui traverse la ville de Moudon. Cette rivière sera bien présente lors de la course. Nous allons la traverser en tout 6 fois. Nous longerons le cours d'eau jusqu'à la caserne de Moudon en empruntant un sentier pédestre officiel. J’ai fais cette reconnaissance à vélo pour des questions pratiques et de motivation.

 

Je pensais que le tracé était plat, je me suis trompé. En effet il y a 2 petites côtes, la première peu après le départ et la deuxième aux ¾ de la course.

 

 

20130511 132543

Le départ et l’arrivée se fera à côté de l’église Saint-Etienne. Le départ sur la droite et l’arrivée sur la gauche à la Rue du Temple.

 

 

20130511 132830

La zone de départ à la Place Saint-Etienne.

 

Les rues ne sont pas larges à Moudon et le début de course nous donne légèrement le tourni. Suivant le nombre de participants il se pourrait bien que cela coince un peu. Certains passages tout au long de la course sont très étroits, comme le petit pont peu avant le kilomètre 5. Après avoir dépassé l’eglise nous réalisons un droite-gauche dans la Rue du Poyet. On débouche sur la Rue Grenade que nous quitterons rapidement pour traverser la Grand’ Rue et traverser pour la première fois la Broye sur le Pont Saint-Eloi.

 

Nous rejoignonsn la Rue Mauborget pour ensuite tourner sèchement à droite et monter l’Avenue du Fey qui nous emmène au Chemin du Château Sec. Après avoir fait une boucle d’un peu plus de mille mètres, nous repassons à proximité de l’Avenue du Fey mais pour cette fois bifurquer rapidement sur la gauche, d’abord sur le Chemin du Gour, puis au Clos des Terreaux.

 

 

 

20130511 133859

Nous traversons pour la deuxième fois la Broye sur ce magnifique pont en bois.

 

 

 

20130511 134119

C’est sur le Chemin des Vignes que nous passerons le 2ème kilomètres.

 

20130511 134606

Le troisième passage sera cette fois effectué sur la Passerelle des Ilettes.

 

 

20130511 134658

La Broye avec nous pour un moment.

 

20130511 134759 

Passage plat le long de la Broye avec une grande courbe à gauche.

 

20130511 134826 

Nous sommes bien sur un parcours officiel «tourisme pédestre»

 

Passage inévitable devant la piscine avant de filer le long de la Broye sinueuse qui nous amène tranquilement à la gare de Bressonnaz. Le ravitaillement est peu avant le 5ème kilomètre. Nous passons en dessous de la Route de Berne.

 

20130511 140259 

Il y aura même un peu de terrain, mais pas énormément. Nous longeons la forêt pour une traversée délicate.

 

20130511 140359 

Passage sur le pont le plus étroit de la série.

 

20130511 140506 

 

Le chemin de Compostelle passe également par Moudon et un lieu de recueillement est prévu dans l’église Saint Etienne.

 

La Via Jacobi mène du lac Bodensee à Genève. Elle fait partie du chemin de Compostelle européen. Bordée d’églises, de couvents et de chapelles, elle offre une expérience unique de la randonnée sur des chemins historiques par un paysage culturel varié.

 

moudon-compostelle 

En vert le tracé du Chemin de Compostelle, ce qui représente une distance d’environ 4,5 kilomètres sur ce mythique tracé. En clair plus de la moitié de la course se fera sur le Chemin jaquaire.

 

Le pèlerinage sur le tombeau de Saint Jacques à Saint-Jacques de Compostelle est l’une des plus importantes traditions spirituelles d’Europe. La ViaJacobi est une partie du chemin de Compostelle européen longeant le pied des Alpes, du lac Bodensee à Genève - à travers la Suisse. Les chapelles, les églises et les auberges s’alignent le long de la ViaJacobi, telles les perles d’un collier, offrant, avec le paysage culturel varié, une expérience formidable de la randonnée.

 

Alors que les uns considèrent davantage l’aspect spirituel du pèlerinage, les autres apprécient tout simplement le chemin, dont le tracé historique mène principalement à travers les régions frontalières des Alpes. Le tracé médiéval du chemin de Compostelle n’est cependant pas toujours évident, il pouvait rapidement changer à la suite d’intempéries. La ViaJacobi offre ainsi encore aujourd’hui la possibilité de choisir entre diverses variantes ou de les parcourir les unes après les autres. Autrefois, les pèlerins avaient aussi l’habitude d’effectuer les pèlerinages à plusieurs reprises.

 

20130511 140603 

Nous remontons aux abords de la route de Berne.

 

20130511 140808 

 

Cette descente nous mène en direction de la caserne de Moudon. La suite du Chemin de Compostelle est dans notre dos et se dirige en direction de Lausanne. Nous franchissons à nouveau la Route de Berne, mais par le dessus. Nous venons de passer le 6ème kilomètre.

 

En continuant sur le Chemin de Valacrêt la caserne s’éloigne inexorablement. A l’approche du 7ème kilomètre il est préférable de ne pas manquer de tourner sur la droite pour descendre au bord de la Broye.

 

Après une jolie figure géomètrique, nous approchons d’un énième passage du serpent d’eau.

 

20130511 141828 

La Passerelle des Chéneaux est métallique.

 

Après avoir enjamber le cours d’eau, nous nous prenons sur la gauche la direction de Moudon. Nous sommes à nouveau sur le Chemin de Compostelle. Après la longue courbe empruntée à l’aller, il est maintenant temps de la parcourir dans le sens inverse.

 

20130511 134714 

Traversée de la Passerelle des Ilettes pour la seconde fois.

 

20130511 134312 

 

 

Nous rejoignons à nouveau le Chemin des Vignes. Après un virage à 90 degrés sur la gauche, nous attaquons le plat de résistance et il est coriace. Cette grimpette intervient entre le septième et le huitième kilomètres et elle fera mal aux jambes.

 

20130511 142331 

Nous courrons en direction de la ville haute par la Rue du Bourg.

 

20130511 142528 

La Tour de Carrouge

 

 

20130511 142825 

Le château de Rochefort avec devant la fontaine de Moïse.

 

20130511 143009 

Amorce de la dernière descente à 23 %. C’est la Rue du Château et la fin est proche.

 

Après une folle descente nous tombons sur la Grand’ Rue pour efectuer la dernière ligne droite sur la Rue du Temple.

 

20130511 143253 

De retour à l’eglise Saint-Etienne pour le final et la délivrance.

 

moudon-parcours 

Le plan officiel de la course.

 

La distance totale est inférieur à 9 kilomètres. Lors de ma reconnaissance je me suis trompé et après le deuxième kilomètre, j’ai tourné sur ma droite pour affronter la terrible montée du Chemin des Vignes en me disant que comme ça ce sera fait. Grosse erreur, cette petite friandise nous sera réservé comme dessert, mais pas avant 5 kilomètres.

 

reconnaissance-moudon 

 

Max

Partager cet article

Repost 0
Published by RunningMax - dans Reconnaissances
commenter cet article

commentaires